Skip to main content
Art Thérapie

L’art thérapie pour lutter contre la maladie d’Alzheimer

By 24 novembre 2022décembre 2nd, 2022No Comments

L’art peut très bien être exploité dans le domaine de la thérapie. Ce qui donne d’ailleurs naissance à l’art thérapie. Par ailleurs, de plus en plus de personnes se tournent vers cette méthode pour traiter certaines maladies. En effet, elle permet même de lutter contre la maladie d’Alzheimer.

L’art-thérapie : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne-t-il ?

L’art-thérapie, tel que nous venons de l’évoquer, est une thérapie qui a recours à la création artistique. Cela peut être la peinture, la musique, la danse, l’art plastique, etc. Le but de l’art-thérapeute est d’aider le patient à mieux s’exprimer. Ce domaine thérapeutique est très privilégié chez les personnes rencontrant des difficultés à exprimer leur sentiment à travers la parole. Ainsi, un peu comme dans un atelier d’art, elles font ressortir ce qu’elles ont au plus profond d’elles-mêmes.

Il est important de noter que l’art thérapie n’a pas un but artistique. Effectivement, la qualité ou l’apparence finale de l’œuvre importe peu. L’art-thérapeute se contente d’encourager le patient à se détendre et d’exprimer ce qu’il ressent d’une autre façon que par la parole. La création, quelle qu’elle soit, est un bon moyen de mieux connaître une personne et ce qu’elle ressent. L’art-thérapie est donc une autre forme d’expression.

Les bénéfices de l’art-thérapie sur les personnes atteintes d’Alzheimer

L’art thérapie est une nouvelle forme d’expression pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Rappelons qu’un malade d’Alzheimer souffre de pertes de mémoire, de problèmes de langage et de désorientation. Les ateliers d’art thérapie proposés aux malades d’Alzheimer ont des bénéfices certains sur les troubles dont ils souffrent. L’objectif est de stimuler leur souvenir via des sensations, des sons, des images, etc. Cela aide également les patients sujets des crises d’agressivité à trouver de nouveaux modes de communication.

En outre, l’art-thérapie aide aussi les patients ou les malades d’Alzheimer à combattre la dépression, le repli sur soi, et à communiquer grâce notamment au processus créatif. Elle aide aussi à lutter contre la perte de mémoire, à apporter des améliorations aux capacités d’attention de la personne et à ouvrir un lien avec le monde. Il s’agit entre autres d’une thérapie douce permettant une meilleure prise en charge et d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées et celles touchées par cette maladie.

Peinture, musicothérapie ou danse : quels ateliers ou exercices pour l’accompagnement d’une personne atteinte d’Alzheimer ?

Il existe effectivement différents types d’ateliers d’art-thérapie offrant de bons résultats comme la peinture ou la musicothérapie. Le choix dépend de l’art-thérapeute, de l’importance des troubles cognitifs ou de la capacité artistique du patient.

Ainsi, la musicothérapie utilise la musique comme moyen d’expression. Il y a également ce qu’on appelle la musicothérapie réceptive dans le cas où le participant écoute et la musicothérapie active lorsqu’il crée ou lorsqu’il fait de la musique. Ce sont surtout les autistes et les personnes qui souffrent de troubles anxieux. Toutefois, cela convient parfaitement à un malade d’Alzheimer s’il en est capable.

La danse aussi est un excellent moyen d’expression pour faire sortir les émotions. Il ne s’agit pas de savoir danser, mais plutôt de bouger comme on veut. Ainsi, il est possible de faire une danse de guerrier pour exprimer la colère, une danse de princesse pour la sensualité, etc.

Néanmoins, la peinture reste le plus privilégié dans les ateliers d’art. En effet, elle propose un moyen d’expression beaucoup plus large. Ainsi, le patient peut se libérer totalement avec les outils qu’il s’agisse d’un pinceau, d’un fusain, d’un feutre ou d’une aquarelle.